Département du Gers
logo

Historique

dapoxetine in the us dapoxetine walgreens Priligy without prescription

Historique

PANJAS Historique(d’après un texte écrit par l’abbé Gilbert description of generic dapoxetine . priligy is a well known and effective drug and trouble shooter to get prevented from an ejaculation in case of men. LOUBES buy cialis miami. best price. free consultation and discrete overnight shipping is buy estrace online without a prescription and no membership buy estrace from online pharmacy with saturday delivery. purchase estrace uk delivery estrace  ) La commune de PANJAS s’étend jusqu’au plateau du Catalan qui culmine à 197 mètres. C’est sur ce site que l’on a découvert d’importants vestiges de la civilisation témoignant que 3 à 4000 ans avant notre ère, le Catalan, actuellement couvert de vignes, était le support d’un important habitat. L’histoire de Panjas reste obscure jusque vers la fin du XIème siècle où des documents semblent révéler l’existence d’un monastère, sans doute bien modeste. C’est au cours de cette période qu’est édifiée l’église Saint-Laurent . Un peu plus tard apparaitra le château. Les restes encore imposants de ce château féodal ne donnent qu’une faible idée de son ancienne stature. Dominant la vallée du Midour, il se situait à l’extérieur du village, lui-même enserré dans ses remparts. Le château était flanqué de six tours et communiquait avec le village par une porte fortifiée. Il fut la demeure d’une branche de la famille de Pardaillan qui s’illustra longtemps sur les champs de bataille. Ogier de Pardaillan, seigneur de Panjas vers la fin du XVIème siècle, fut l’ami de Joachim du Bellay et de Blaise de Monluc qui raconte dans un de ses ouvrages le cauchemar qu’il fit en 1567 dans le château de Panjas. En 1626, le village de Panjas est encore entouré de murailles, mais Richelieu fera abattre ces derniers témoins de la puissance seigneuriale.

La deuxième guerre mondiale

Le 6 juin 1944, à l’appel du Commandant Parisot et de l’abbé Tales, curé de Panjas, près de 600 hommes du maquis de l’Armagnac se rassemblent à Panjas, qui devient le P.C. du Bataillon de l’Armagnac. De là ils mèneront une œuvre de harcèlement efficace et quarante deux des leurs périront au combat. A proximité de l’église, un monument élevé à la mémoire des héros du Bataillon de l’Armagnac perpétue leur souvenir.

check out some of our latest work to get a feel for what buy cialis buying cialis